La route du levant12 LA ROUTE DU LEVANT 

un spectacle écrit et mis en scène par Dominique Ziegler

les 11, 12 et 13 mai 2017 au Petithéâtre de Sion
jeudi à 19h, vendredi à 20h30, samedi à 19h

Dans un commissariat de banlieue, un jeune homme soupçonné de vouloir rejoindre un groupe islamiste à l’étranger doit faire face à un policier aguerri. Commence alors un huis-clos tendu entre les deux hommes. Le cynisme, le mensonge et la manipulation leur tiennent lieu d’arguments.

Dans La Route du Levant, Dominique Ziegler confronte deux individus, deux manières de voir le monde. Une pièce policière haletante où chacun tente de donner le change pour déstabiliser son interlocuteur. Le duel policier se double d’un duel rhétorique qui ne laisse aucun répit aux protagonistes jusqu’au rebondissement ultime.

Distribution
Dominique Ziegler
Thème
Presse
  • texte et mise en scène : Dominique Ziegler
    avec : Ludovic Payet, Frédéric Landenberg
    scénographie et création lumière : Alex Kurth
    création sonore : Graham Broomfield
    administration : Muriel Décaillet
     
    production : Cie Les Associés de l’Ombre
    coproduction : Théâtre du Grütli – Genève
     
    Avec le soutien de : Ville de Genève, Loterie Suisse Romande Genève, Fondation Leenaards, Fondation Jürg George Bürki, Fonds d’encouragement à l’emploi des intermittents genevois (FEEIG), Fondation Suisse des Artistes Interprètes, Fondation privée genevoise, Commune de Plan-Les-Ouates, Commune de Meinier

  • Dominique ZieglerEcrivain, dramaturge et metteur en scène, Dominique Ziegler est né à Genève en août 1970. Diplômé de l’école Serge Martin, il crée sa première pièce, N’Dongo Revient en 2002 qui remporte un vif succès à Genève, Lausanne, Paris et ailleurs. Avec ce premier essai réussi, il pose les bases de son théâtre : populaire, ludique et politique. En témoigneront les pièces suivantes, Opérations Métastases (2004), Affaires privées (2009) ou encore Patria Grande (2011). En parallèle, il développe des pièces à caractère historique. Le Trip Rousseau, créé en 2012, remporte un vif succès à Genève, où il est joué plusieurs saisons de suite, puis en tournée en France et en Suisse. Un recueil de ses pièces a été édité aux éditions Bernard Campiche : « N’Dongo revient et autres pièces – Théâtre 2001-2008 ». Sa pièce Pourquoi ont-ils tué Jaurès ? fait salle comble au Théâtre de Poche en 2013 et est reprise durant un mois au théâtre du Chêne Noir dans le cadre du Festival d’Avignon l’année suivante. Ce texte a été publié dans les Cahiers des Universités Populaires du Théâtre (Michel Onfray et Jean-Claude Idée), éditions Samsa, 2013.
     
    Site internet de Dominique Ziegler : www.dominiqueziegler.com

  • Commencée avant les attentats de Charlie Hebdo, cette pièce entend confronter, par le biais de la fiction, l’incarnation de deux camps opposés : l’extrémiste islamiste, ennemi affiché des valeurs occidentales, et le fonctionnaire républicain, défenseur de la conception officielle de ces valeurs.
     
    Le départ pour le jihad de jeune gens, éduqués dans les écoles républicaines, ayant vécus toute leur vie dans la société occidentale -et pour certains sans aucun lien ethnique ou spirituel préexistant avec une quelconque obédience religieuse- demeure un mystère, malgré l’écho médiatique que rencontre cette problématique. Aucune analyse n’a pu éclaircir ce phénomène de façon totalement satisfaisante, ni aucun contre-feu parvenir à l’endiguer.
     
    Les réponses de nos sociétés occidentales semblent vouées à l’échec. L’injustice des rapports sociaux et géopolitiques est un facteur déterminant de crispation des positions. De cette impasse aussi, le spectacle traite en filigrane ; à travers la figure du flic de bonne volonté, mais dans l’incapacité de convaincre son interlocuteur, c’est bien la faillite d’un système qui apparaît. Le délaissement social d’une grande partie de la population autochtone occidentale pousse de nombreux jeunes à s’identifier à une cause lointaine qui prend comme prétexte cette injustice fondamentale et lui oppose une forme de violence choquante et inédite.
     
    Le policier argumentera de manière alternativement logique, philosophique et éthique pour convaincre son interlocuteur du bienfondé de ses positions et de la viabilité du système politique qu’il défend. L’utopie morbide qui préside aux destinées des aspirants djihadistes se verra, de son côté, étayées et défendue par le jeune converti. Il s’agit avant tout d’un débat rhétorique sous couvert de la fable policière.
     
    La pièce revient aussi sur l’instrument technologique qui a changé totalement la donne dans cette nouvelle guerre : internet. Le net permet de recruter à la vitesse de l’éclair les jeunes personnes en rupture avec le projet supposément démocratique de l’Occident et qui rejettent en bloc le meilleur comme le pire de ses valeurs. Le net, produit de cette société même qu’ils conspuent, permet le lavage de cerveau, la propagande massive qui utilise parfois les codes de l’entertainment hollywoodien pour les retourner contre leurs initiateurs, pour défendre une conception rigoriste et extrémiste de la religion, opposée drastiquement à toute alternative culturelle ou religieuse.
     
    Mais inversement, le net permet aussi à la police de traquer et d’arrêter les djihadistes. Il permet d’accumuler des preuves, parfois de déjouer des attentats. Cette technologie a non seulement bouleversé les pratiques personnelles et professionnelles des êtres humains au quotidien, elle a aussi contribué à l’épanouissement d’une idéologie antimoderniste, tout comme elle a concouru à servir ceux qui la combattent !

  • L’Agenda (01.02.2016) – La Route du Levant : duo de choc
    Lafabrik.ch (29.01.2016) – Théâtre du Grütli: La Route du Levant
    La Côte (28.01.2016) –  Le djihadisme à l’interrogatoire
    RTS • Espace 2 – Les matinales (26.01.2016) – Dominique Ziegler, La Route du Levant
    R.E.E.L. (25.01.2016) – Le djihad face à la société occidentale
    Le Courrier (21.01.2016) – L’arme et le djihad
    Tribune de Genève (19.01.2016) – Le djihadisme entre en scène
    Le Matin Dimanche (10.01.2016) – Dominique Ziegler fait dialoguer un policier et un djihadiste
    Tout l’immobilier (18.01.2016) – Dans la tête d’un djihadiste (et d’un policier)
    La Cité (16.01.2016) – Face à face décapant entre un aspirant djihadiste et un policier
    L’Illustré (13.01.2016) – Tête à tête avec Dominique Ziegler
    leprogramme.ch (janv. 2016) – Thriller sur fond de djihad au Grütli
    Scène Magazine (déc. 2015) – La route du levant

 

Télécharger (en PDF) la revue de presse complète de La route du levant.


les 11, 12 et 13 mai 2017
durée : 80 min   âge conseillé : dès 16 ans
plein tarif : 30.- CHF, tarif réduit : 20.- CHF (20 ans 100 francs et pass bienvenue : gratuit)
réservations sur www.petitheatre.ch/reservations ou au 027 321 23 41.






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


@