11 – RIVAGES

  Conformément aux mesures prises le 13.03.2020 par le Conseil d’État valaisan pour freiner la propagation de la pandémie de coronavirus, le Petithéâtre de Sion est fermé jusqu’à nouvel ordre et les représentations prévues en cette fin de saison sont malheureusement annulées.
nouvelle création des Héros Fourbus, avec marionnettes, masques, objets et vidéo
du 23 avril au 3 mai 2020 ANNULÉ
la machinerie peut s’occuper de vos enfants le dimanche 26 avril 2020, dès 16h30

Rivages raconte l’introspection d’un être qui se tient à la croisée des chemins. Épuisé il n’a d’autre choix que d’entamer un voyage, marchant à la rencontre de lui-même.
Voyageur immobile, projeté dans un espace-temps fictionnel, il appréhende les innombrables possibles en lui, ces “Autres” qui ne sont pas lui, qui pourraient l’être…
Le spectacle aborde le thème de l’exil dans son acception intime et philosophique, comme un rapport à l’existence qui engage la manière d’être au monde et de s’y confronter. Une part de la condition humaine aux composants apparemment contradictoires : le désir d’entamer un mouvement de départ vers un ailleurs et un retour vers le lieu supposé de l’origine.
Partir ou rester ? Dessine alors un point fixe autour duquel s’articule une quête de sens, avec pour outil d’expression la marionnette, objet inanimé, aspirant au souffle et à la connaissance, métaphore de la créature chassé d’un Eden.
Rivages explore l’exil comme trait d’union à notre humanité.
Rivages
Distribution
Intentions
La compagnie
  • mise en scène, écriture : Danièle Chevrolet
    jeu, manipulation : Felix Bachmann-Quadros, Danièle Chevrolet, José-Manuel Ruiz, Joanie Ecuyer
    scénographie : Hélène Bessero
    construction décor : Tom Richtarch
    marionnettes : Cie Héros Fourbus & Christophe Kiss
    collaboratrice artistique : Stéphanie Boll
    costumes : Angelina Aomar
    bande-son originale : Alain Roche
    lumières et régie : Jean-Etienne Bettler
    réalisation vidéo : Léone Ruiz avec l’aide de Felix Bachmann-Quadros
    administration : Vanessa Lixon

    production : Cie Héros Fourbus
    coproduction : Petithéâtre de Sion, TLH-Sierre

    avec le soutien de : Théâtre Pro Valais, Ville de Sion, Bourgeoisie de Sion, Fonds culturel de la SSA, Fondation SIS

  • Rivages

    Rivages plonge au cœur de la thématique de l’exil, invitant le spectateur à un voyage sensoriel et onirique sur le sentiment d’exil logé en chacun de nous.
    La migration de masse est une réalité de notre époque, mais également une composante de toute l’histoire humaine. Envisagé depuis un pays privilégié, l’exilé c’est avant tout l’Autre, celui qui doit quitter son pays, sa culture, son existence telle qu’il la connaît et se réfugier quelque part, dans un ailleurs présumé meilleur.
    Depuis ce point de vue, existe-t-il un espace de réelle rencontre, de résonance avec cet Autre ?
    Nous nous sommes proposés une exploration de notre propre sentiment d’exil, en partant du postulat que ce sentiment pourrait être intrinsèque à la condition humaine, intimement lié à nos questionnements existentiels, à notre besoin d’appartenance.
    La marionnette – qui, au fil des années et de nos explorations multiples, ne cesse de nous étonner – est utilisée ici comme objet de transfert : elle nous renvoie dans le même temps à nous-mêmes et à la rencontre avec l’Autre. C’est celui qui regarde qui lui prête vie à travers son imaginaire, ses propres sentiments et pensées ; elle nous est ainsi immédiatement familière, proche. Ce simple mouvement permet de prendre conscience que c’est notre point de vue qui crée l’étrange-étranger à l’extérieur aussi bien qu’à l’intérieur de nous.
    Cette création vous propose d’aborder, le temps d’un instant, un rivage inconnu.
    (Danièle Chevrolet, février 2020)

  • À propos de la cie Héros Fourbus

    Danièle Chevrolet et José-Manuel Ruiz ont fondé les Héros Fourbus en 2007, suivant leur désir de créer des spectacles tout public et adulte, avec pour médium d’expression la marionnette et l’objet. La compagnie évolue depuis quelques années vers un univers axé sur le visuel, explorant un chemin d’expression “hors les mots”. Une grande partie de leur communication est non verbal pour proposer une histoire, faire passer une émotion, un ressenti, avec pas ou peu de mots. Dans cette passionnante et riche aventure, l’art de la marionnette trouve une place particulière.

    « Cette voie artistique nous a naturellement emmener vers une manière différente d’aborder la création de nos spectacles. Nous démarrons avec une thématique qui nous interpelle, base de travail autour de laquelle nous recueillons des images, des textes, première étape donnant naissance à des bouts de scénario ; des personnages, des situations, commencent alors à habiter notre imaginaire et à nourrir le processus. C’est dans le creuset du travail de plateau que prend véritablement forme l’univers du spectacle en création.

    La recherche scénographique et la mise en espace sont primordiales dans ce processus, la marionnette imposant ses propres codes, où la collaboration avec une chorégraphe prend tout son sens. 
L’appréhension d’un objet, dans un premier temps est d’ordre esthétique et transitionnel et nous connecte directement au monde émotionnel, libre de toute interprétation liée à l’intellect. De toute notre démarche artistique, ainsi que notre matière de travailler se dégage toujours une part de l’Enfantin. »

du jeudi 23 avril au dimanche 3 mai 2020 ANNULÉ
durée : 60 min. âge recommandé : dès 14 ans
plein tarif : CHF 30.- / tarif réduit : CHF 20.-
entrée libre : 20 ans 100 francs et pass bienvenue

 





@