11 – PEUT-ÊTRE AU CUL MAIS PAS SOUS LES BRAS

nouvelle création de la compagnie du Chariot Miroir (VS)
spectacle écrit et mis en scène par René-Claude Emery
du jeudi 2 au dimanche 12 mai 2019 au Petithéâtre de Sion
la machinerie peut s’occuper de vos enfants le dimanche 5 mai, dès 16h30

RÉSERVATIONS


D’où vient le besoin de s’engager ? À partir de quel moment et pour quelle raison la conscience de soi s’élargit à une conscience globale ? Est-ce que ce mouvement est irréversible ? L’altruisme est-il forcément désintéressé ? Notre besoin de consoler peut-il nous rassasier ?

Ces questions et quelques autres se déclinent à travers quatre personnages qui tous ont pris la décision de militer et s’investir pour des notions qu’ils considèrent justes et essentielles, en tout cas à un moment donné de leur parcours. Si ces notions prétextes ne sont jamais citées, on suit les évolutions relationnelles et les doutes qui confrontent les personnages au fil de l’intrigue. Au motif de faits réels qui n’apparaissent qu’en filigrane et qui restent à deviner, l’auteur s’intéresse avant tout aux attitudes et aux réactions des protagonistes. En sondant leur maturité, il sonde celle de la société dans son ensemble. C’est à celle-ci que le titre Peut-être au cul, mais pas sous les bras fait référence.

Distribution
La compagnie
L'auteur
Extrait
  • texte et mise en scène : René-Claude Emery
    œil extérieur : Coline Ladetto
    jeu : Mali Van Valenberg, Laure Wolf, Christian Cordonier, René-Claude Emery
    lumière : Patrick Jacquérioz
    éléments sonores : Patricia Bosshard
    régie : Plateau
     
    production : compagnie du Chariot Miroir
    coproduction : Petithéâtre de Sion et Théâtre du Crochetan, Monthey
     
    avec le soutien de : (en cours …)

  • La compagnie du Chariot Miroir

    Le jour 9 du mois 9 de l’année 2016 la Compagnie du Chariot-Miroir a officiellement vu le jour.
    L’équipage au complet, l’attelage franc de fouet, les miroirs aux aguets, il entame sa route hors chemins battus. Car c’est le monde qu’il reflète, ses mémoires qu’il éclaire, ses secrets qu’il révèle. En lui haut et bas se rencontrent, ciel et terre se fécondent. Les opposés s’embrassent et se connaissent, les contraires se réunissent. La paix se cherche et se trouve. Il imprime ses ornières fertiles où croît la luxuriance qui repousse les limites. Il chemine sans frontière à défricher l’indéchiffrable. Pèlerin infatigable, ni mers ni airs ne l’entravent, ses buts sont ses routes. Il fore dans les entrailles minérales et explore les voies célestes. Caducée curative, affranchie d’attente, il fend les peurs, déniche les gemmes intimes et les mire en retour. Révélateur du meilleur il aveugle les pires. Coudée après coudée, lieue après lieue il devient ce qu’il s’écrit, il est son devenir.
    Et par son effet réfléchissant, il est pour l’autre ce qu’il est pour soi. Il est…
    Le Chariot-Miroir.

  • René-Claude Emery, auteur et metteur en scène

    René-Claude Emery naît à Sierre en 1973.
    Après un début de carrière d’enseignant, il change d’orientation en 2002 et se lance dans le métier d’acteur. Il est diplômé de L’Ecole de théâtre Serge Martin en 2005.
    Au Teatro Comico à Sion, chez les Artpenteurs et au Pulloff à Lausanne, au Théâtre des Osses de Fribourg, il se frotte aux classiques comme le Roman de Renart, le Fabuleux La Fontaine, L’Orestie d’Eschyle, Peer
    Gynt d’Ibsen, Les Bas-Fonds de Gorki, Macbeth de Shakespeare, différents Molière, Sénèque ou encore Oedipe Roi de Sophocle.
    Dans un registre plus contemporain, il interprète des textes de Louis Calaferte, Blandine Costaz, Jean-Claude Blanc, Eric Masserey, Bastien Fournier, Julien Mages, Howard Barker, Coline Ladetto, le duo Carole Dubuis et Stéphanie Klébétsanis et dernièrement Arne Lygre. Il a encore participé à un duo de clowns dans une sélection de classiques du genre. Prochainement, il sera à l’affiche de Etat des lieux de Jean Cagnard mis en scène par Mali van Valenberg en plein air à Sion.
    Parallèlement, il a composé plusieurs textes pour la jeunesse et imaginé puis coordonné de nombreux goûters pédagogiques aux contenus scientifiques vulgarisés pour l’Université de Genève et le Théâtre Forum Meyrin. Il a encore répondu à des commandes de pièces de théâtre pour le CREPA à Sembrancher, Oceaneye à Genève, la Cie Mladha, le chœur d’hommes de Miège et celui Sierrénade à Sierre. Actuellement, l’institution Eben-Ezer Vevey lui a passé commande d’une comédie musicale pour 2019.
    Après avoir monté plusieurs spectacles avec des compagnies d’amateurs, il a réalisé en 2015 sa première mise en scène professionnelle autour du texte radiophonique d’Antonin Artaud, Pour en finir avec le jugement de dieu dans les jardins de l’hôpital psychiatrique de Malévoz à Monthey.

  • Personnage B
    On ne dirait pas comme ça en me voyant mais ma vie n’a pas commencé
    Pas encore
    Mais ce n’est pas grave
    Je la sens

    tout au fond
    qui pousse ses racines
    Je la sens qui me soulève
     
    Personnage A
    Mon chemin à moi
    n’était pas le mien
    Il aurait été abusif de s’y intéresser
    Oui
    de s’y intéresser avec fifres et tambours qui plus est
    Non
    Elle ne fit guère de bruit ma naissance
     
    Personnage C
    Il a dit ça
    oui il l’a dit
    il a dit ça comme ça
    il l’a dit d’un trait
    tout droit
    sans ciller
    avec un léger sourire
    on ne le voyait pas vraiment mais on le devinait bien
    on le devinait bien qu’il cherchait à le cacher
    il ne voulait pas qu’on sache qu’il sourie
    qu’on sache surtout pas qu’il le cache
    mais moi je l’ai bien vu son sourire
    son sourire sans commune mesure avec ces sourires étales qui en disent toujours trop tellement ils n’ont rien à dire
     
    Personnage D
    On ne peut pas laisser faire cette fois-ci non
    pas cette fois-ci
    non pas celle-ci
    celle-ci serait la fois de trop
    la fois qui te déborde du vase
    la fois qui t’arracherait la foi une bonne fois pour toutes
     
    (extrait du texte “Peut-être au cul mais pas sous les bras” de René-Claude Emery)

RÉSERVATIONS   du jeudi 2 au dimanche 12 mai 2019
  jeudi à 19h · vendredi à 20h30 · samedi à 19h · dimanche à 17h
   durée : 80 min.    âge recommandé : dès 14 ans
   plein tarif : CHF 30.- / tarif réduit : CHF 20.-
   entrée libre : 20 ans 100 francs et pass bienvenue




@