Show Room, nouveau drame03 SHOW ROOM, NOUVEAU DRAME 

par la compagnie Jusqu’à y fondre
texte de Suzanne Joubert

du 17 au 27 novembre 2016 au Petithéâtre de Sion
jeudis à 19h, vendredis à 20h30, samedis à 19h, dimanches à 17h

ELLE et LUI, un couple de chômeurs, vivent reclus dans un deux pièces. Malgré leur précarité, ils tentent de préserver les apparences d’une vie de foyer ordinaire dans un rituel immuable. Comme chaque soir, elle prépare la paella de Valencia ; lui est assis dans son canapé et écoute La tauromachie en dix leçons sur son lecteur CD, vêtu d’un costume de toréador…

Une comédie fantastique, qui explore ad libitum ce qui aurait pu être une soirée des plus normale…

Distribution
Cie Jusqu'à m'y fondre
Suzanne Joubert
Tournée
Extrait du texte
Presse
Blog
  • texte : Suzanne Joubert
    conception et jeu : Mali Van Valenberg et Olivier Werner
    scénographie : Yangalie Kohlbrenner
    création lumière : Estelle Becker
    création sonore : Xavier Weissbrodtc

     

    production : cie Jusqu’à m’y fondre
    coproduction : Petithéâtre de Sion, Cie Forage

     

    avec le soutien de : Ville de Sion, État du Valais, Loterie Romande, (à suivre)

  • Jusqu’à m’y fondre est une structure de production, de création et de diffusion de spectacles vivants, implantée sur la ville de Sierre, en Valais. Les projets de la compagnies prennent appuie sur l’exploration de paysages intérieurs partagés avec le public. La capacité d’assimilation à l’autre, cette altérité qu’il incarne et le vertige du langage qui en découle sont les thématiques essentielles de nos spectacles. Elles nomment un lieu sensible : celui dans lequel chacun peut se fondre et se confondre. La compagnie crée ses spectacles sur le modèle d’une dramaturgie singulière : se nourrir de l’œuvre d’auteur(e)s et de leurs esthétiques, tout en approchant leurs textes pour ce qu’ils sont, des mondes autonomes. Car chaque texte recèle ses propres traductions de plateau, ses propres écritures de scène : un type de jeu, de rythmes, d’images, de couleurs, de sons, de lumières et de rapports à l’espace, qui n’appartiennent qu’à lui.

     

    En 2015, Jusqu’à m’y fondre donne naissance à son premier spectacle : Le vieux juif blonde présenté notamment au Petithéâtre de Sion en novembre 2015.

     

    Site internet de la compagnie : www.jusquamyfondre.ch

  • Suzanne JoubertAprès une enfance passée en Corse, Suzanne Joubert vit et travaille à Marseille. Auteure associée de nombreuses années au Théâtre des Bernardines, elle écrit des textes essentiellement destinés au théâtre :

     

    Le Funiculaire (1992), Les Chants de l’Ordinaire (1993), Fragments pour Conversation pieces (1994), Le second œuvre des cannibales (1995), Corps présent (1996), La Peau de la Grande Ourse (1996-1997), Mort de Rosa (France Culture 1998), Corps présent (1996), Tangente (2000), Des jeunes gens(2003), Je crois qu’il va pleuvoir (2005), Remix (2006), Tous tant qu’ils sont (2007), C’est gentil d’être venu jusqu’ici (France Culture 2007) Tous tant qu’ils sont, suite (2010), Show room, nouveau drame (2014)…

  • du 17 au 27 novembre 2016 – Petithéâtre de Sion – www.petitheatre.ch
    du 9 au 22 décembre 2016 – Pulloff Théâtres, Lausanne – www.pulloff.ch

  • LUI
    Avoue
    que tu ne donnes pas volontiers
    dans la simplicité et la discrétion

     

    ELLE
    Alors que toi
    avec ta panoplie là
    tout ce fatras là
    tu la maîtrises à fond la discrétion ?
    C’est un rêve…
    Mais oui c’est ça
    Tout ça est un rêve.
    On croit qu’on est là
    chez soi
    tranquille à deux doigts de passer à table
    Dans la cuisine
    finit de chauffer gentiment la paella
    L’Homme est dans le canapé
    Il a comme à son habitude tous les soirs à cette heure
    son costume de gala
    La Femme se tient là
    entre la table et l’Homme
    elle lui parle comme si de rien n’était
    Elle dit ceci elle dit cela
    Tout est à sa place et soudain
    soudain l’Homme…

     

    LUI
    On ne pouvait pas continuer
    vitam aeternam
    comme ça

     

    ELLE
    Ah bon ?

     

    LUI
    Non

     

    ELLE
    Ah bon !

     

    LUI
    Il fallait bien que vienne mon tour
    de prendre la parole

     

    ELLE
    Et pourquoi ?

     

    LUI
    Comment pourquoi
    Mais parce que tout simplement
    que nous soyons deux
    implique obligatoirement qu’à un moment
    moment indéfini dans le temps
    certes
    mais moment tout de même
    il y ait une forme
    d’échange
    qui corresponde à la situation qui est
    que tu n’es pas seule en ce monde
    c’est-à-dire au sixième étage
    du n°17 de la Tour Einstein
    du quartier Est
    de Brétigny-sur-Onde
    dans l’appartement
    situé côté droit en sortant de l’ascenseur
    Ascenseur dont comme chacun sait
    un chameau et un touareg seront sous peu
    c’est sûr et inévitablement
    les occupants

  • Article dans le Nouvelliste du 17.11.2016

    Article dans le Nouvelliste du 17.11.2016

  • Des spectateurs·trices du Petithéâtre vous en parlent !
    Elles·ils sont venu·e·s, ont vu et ont blogué :


du 17 au 27 novembre 2016
durée : 65 min.   âge conseillé : dès 14 ans
plein tarif : 30.- CHF, tarif réduit : 20.- CHF (20 ans 100 francs et pass bienvenue : gratuit)

 






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


@