00 – 1440 MINUTES

lecture intégrale du texte 1440 Minutes, de Pierre-André Milhit
par 24 comédiennes et comédiens qui se succèdent dans un marathon de 24 heures !
du samedi 8 septembre 2018, 11h01 → au dimanche 9 septembre 2018, 11h00
la machinerie peut s’occuper de vos enfants le dimanche 9 septembre, de 9h30 à 12h30.
 
Cette événement vous est offert par le Petithéâtre ! Du samedi 8 septembre 11h01 au dimanche 9 septembre 11h00, venez à votre guise et restez aussi longtemps qu’il vous plaira !

Il y a quelques années, Pierre-André Milhit s’est attelé à une œuvre insolite par sa taille et l’engagement qu’elle a requis : écrire à toutes les minutes d’une journée, de 00h01 à 24h00, soit 1440 chroniques de la vie quotidienne et du temps qui passe. Une poésie brute, où nature et humanité résonnent en musique.

Pour commencer la nouvelle saison 2018-2019 au Petithéâtre, ce sont pas moins de 24 comédiennes et comédiens qui se relaieront pendant 24 heures dans une lecture marathon à laquelle chacun est libre de venir, partir et revenir à sa guise !

Huitante-six mille quatre cents secondes d’instants présents.

Distribution
Le texte
L'auteur
Horaires
Presse
  • texte : Pierre-André Milhit
    1440 Minutes est publié aux éditions d’Autre Part (2005, 500 pages)
     
    avec (par ordre alphabétique) : Mathieu Bessero-Belti, Hélène Cattin, Corinne Eggs Milhit, René-Claude Emery, Carole Epiney, Pauline Epiney, Sylvia Fardel, Elima Héritier, Virginie Hugo Cotter, Julien Jacquerioz, Mélanie Lamon, Jean-François Michelet, Pierre-André Milhit, Alain Mudry, Fred Mudry, Jérôme Pannatier, Marie-Emmanuelle Perruchoud, Sébastien Ribaux, Anne Salamin, Olivia Seigne, Cathy Sottas, Mali Van Valenberg, Erika von Rosen, Olivier Werner
     
    production : Petithéâtre de Sion

  • 1440 minutes de Pierre-André Milhit a reçu le Prix de la Société des écrivains valaisans en 2015 ainsi que le Prix Poésie de l’Académie Romande en 2016.

    Extrait de 1440 Minutes

    3 h 01 Il ne fait jamais nuit dans un aéroport de nuit. Le danger clignote orange et l’infirmerie s’habille de bleu. Des dizaines de petits bonshommes verts courent vers les escaliers de secours. Les néons de couleur froide cadavérise les visages. Une petite fille en rouge fait des cocottes en papier avec un catalogue de vacances.
    Je suce un sucre d’orge au safran en attendant la livraison du journal.
     
    3 h 02 La rue déserte ne l’est jamais. C’est l’heure où la fouine règne. Des fêtards font une ronde autour du platane. Les trois coups de l’horloge rappellent qu’il faut dormir. Une fille de la nuit rajuste son corsage.
    J’écris une lettre à un chien de garde.
     
    3 h 03 Le mineur refuse à cet instant de sortir de sa mine. Il a dans le cœur un trop lourd minerai, une pépite trop glacée dans les prunelles. Il veut mourir ici, avec ses fantômes et leur pitié. Dehors la lune fait des ravages dans les amours des canards. La ville a le sommeil agité et des ricanements nerveux.
    Je fais ma ronde de nuit au jardin pour apaiser l’angoisse.
     
    (extrait de 1440 Minutes)

  • Pierre-André Milhit

    Né en Valais en 1954, Pierre-André Milhit vit à Montorge sur Sion.
    Il a pratiqué treize métiers parmi lesquels chauffeur-livreur, employé de pompes funèbres, garçon de café ou encore travailleur social, mais l’écriture reste son fil rouge !
    Pierre-André Milhit est également le plus fidèle blogueur du Petithéâtre ! Avec ses quelques 29 chroniques écrites en 3 ans, il est aussi l’un des plus actifs !
     
    Publications
    1975 ne sont ces feuilles, Les paragraphes littéraires de Paris, Paris. A compte d’auteur
    1984 fringale, A compte d’auteur
    1995 rien qu’un peu de morve, A compte d’auteur
    2010 l’inventaire des lunes, éditions d’autre part
    2012 Tubatexte, Textes du spectacle éponyme. Théâtre du Brandon
    2013 la garde-barrière dit que l’amour arrive à l’heure, éditions d’autre part
    2015 1440 minutes, éditions d’autre part.
    2018 la couleuvre qui se mordait la queue, éditions d’autre part
     
    Publications collectives
    2015 jardins, Suisse Poétique N°2, Autrices et auteurs de suisse, édition pudelundpinscher
    2018 la banquise effondrée dans le genou, Revue 5ème saison
    2018 le clown et il pleut sur la mer, Je ne laisserai jamais dire que ce n’est pas la plus belle chanson du monde … Tome 2, éditions cousu mouche

  • Samedi 8 septembre 2018
    11:01 → 12:30 : Hélène Cattin
    12:01 → 13:30 : Olivia Seigne
    13:01 → 14:30 : Jean-François Michelet
    14:01 → 15:30 : Elima Héritier
    15:01 → 16:30 : Mali Van Valenberg
    16:01 → 17:30 : Olivier Werner
    17:01 → 18:30 : Mélanie Lamon
    18:01 → 19:30 : Erika von Rosen
    19:01 → 20:30 : René-Claude Emery
    20:01 → 21:30 : Sylvia Fardel
    21:01 → 22:30 : Carole Epiney
    22:01 → 23:30 : Anne Salamin
    23:01 → 00:30 : Jérôme Pannatier
    Dimanche 9 septembre 2018
    00:01 → 01:30 : Corinne Eggs Milhit
    01:01 → 02:30 : Mathieu Bessero-Belti
    02:01 → 03:30 : Cathy Sottas
    03:01 → 04:30 : Alain Mudry
    04:01 → 05:30 : Marie-Emmanuelle Perruchoud
    05:01 → 06:30 : Fred Mudry
    06:01 → 07:30 : Pauline Epiney
    07:01 → 08:30 : Julien Jacquerioz
    08:01 → 09:30 : Sébastien Ribaux
    09:01 → 10:30 : Virginie Hugo Cotter
    10:01 → 11:00 : Pierre-André Milhit

  du samedi 8 septembre 2018, 11h01, au dimanche 9 septembre 2018, 11h00
  durée : 1440 minutes (soit 24 heures !)
  tarif : gratuit




@