Chronique de Pierre-André Milhit suite à la lecture de 1140 Minutes (saison 2018-2019).

Le ciel était vraiment un ciel d’automne lorsque les premiers sont arrivés.
Le rossignol de l’école de musique répétait un air de jubilation et d’inquiétude.
La cloche de l’hôtel de ville piaffait et l’horloge du théâtre prenait son temps.
Ils et elles ont pendu des fleurs et des fruits aux branches de mes textes.
Elles et ils ont distribué la récolte de mes poèmes avec en rab des rires et des sourires.
Je confirme ici que les gens de théâtre sont des gens généreux et gourmands.

par Pierre-André Milhit

Pierre-André Milhit est né en 1954 à Saxon et vit aujourd'hui à Montorge sur Sion. Il a pratiqué treize métiers parmi lesquels chauffeur-livreur, employé de pompes funèbres, garçon de café. Il est désormais travailleur social et rédige régulièrement des chroniques pour ce blog.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


@