Chronique à propos du spectacle : 00 – Die Strasse (saison 2017-2018).

Parcourir la ville de Sion avec des artistes qui nous mènent dans un autre univers est hors du commun, donc magique. Sortir d’un contexte encadré pour se fondre dans des nouvelles formes, sons, sens, odeurs, permet la découverte ainsi que de vivre ce que je j’appelle aujourd’hui une expérience esthétique. Un contenu spécifique avec un message est aperçu, reçu d’une manière différente pour chaque personne. Dès que nous sortons d’une zone de confort, nos dimensions humaines sont touchées à différents degrés. Le vécu lors de cette pièce de théâtre en ville de Sion a touché, à mon avis, les dimensions affectives, physiques et intellectuelles de tous les spectateurs. Ceci est un lien claire à mes yeux entre l’art, l’humain, l’espace. Laissons-nous transporter par cet immensité.

Die Strasse (photo : Aline Fournier)

par Salomé

Passionnée de la scène, Salomé cherche à s'imprégner de la vison de l'art des artistes de tous les coins. « Rien est mauvais, tout est différent et subjectif » dit-elle. Si cela touche l'âme, elle l'apprécie.


Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

@