4.48 Psychose de Sarah Kane

Atelier pour acteurs professionnels dirigé par Isabelle Pousseur
du 13 mars au 1er avril 2017 à Monthey

« J’ai compris Sarah Kane en voyant la mise en scène de Purifiés de Warlikowski. Je n’avais vu, jusque là, que des spectacles essayant médiocrement de mettre en scène le réalisme de sa violence. La mise en scène de Krystof Warlikowski m’a fait comprendre que son œuvre reposait avant tout sur l’amour, sa nécessité vitale, sa fulgurance, son manque.

J’ai monté 4.48 de Sarah Kane en 2007. Ma mise en scène de ce texte reposait sur deux postulats de base. Le premier était ma conviction profonde qu’il y était d’abord question d’ amour entre deux femmes, une patiente et sa thérapeute et que l’échec de cet amour conduisait la narratrice au suicide. Le deuxième, plus formel, qu’il s’agissait d’une œuvre au sens le plus plein du terme, une œuvre finale, testamentaire, dans laquelle l’auteur faisait de sa vie le point d’orgue sublime d’un théâtre vital, nécessaire, et sans doute “immortel”. Corrélativement, il me semblait que sa recherche formelle était portée là à son plus haut niveau d’exigence, chaque segment proposant une écriture, un registre -et par là même une théâtralité- différents.

Ces deux postulats nous ont conduites -les comédiennes et moi-même- à un spectacle qui, à notre grande surprise, a été repris successivement quatre saisons, a gagné plusieurs prix et a touché un public très diversifié, professionnels et intellectuels, amateurs de Sarah Kane mais aussi jeunes issus de l’immigration allant peu voire jamais au théâtre, groupes et associations, usagers en psychiatrie, personnel soignant…

L’atelier proposé partira de ces postulats de base mais en les élargissant. Chercher à reproduire uniquement un découpage prévu initialement pour deux comédiennes serait sans intérêt. Le travail doit permettre de trouver d’autres pistes, soit en prolongeant celle d’une dualité (partant de l’idée d’une relation homosexuelle ou hétérosexuelle) soit en explorant les possibilités chorales que l’œuvre rend possibles. Les participants seront amenés à choisir un ou plusieurs segments sur lesquels une recherche formelle et de jeu sera menée à partir d’une option d’adaptation: choix de distribution, découpage du texte, liens entre les différents segments etc. Sur ces bases, une certaine autonomie de proposition sera laissée aux participants. A partir de ces propositions, nous chercherons à rencontrer la sensibilité si particulière de cette œuvre et à comprendre comment l’acteur peut être au plus près de sa sincérité la plus absolue mais aussi de son sens ludique et de son humour. »

Isabelle Pousseur

4:48 Psychose, mise en scène Isabelle Pousseur – avec Catherine Salée & Véronique Dumont
(crédit photo : Michel Boermans)

Sarah Kane

Sarah KaneDramaturge britannique, est née le 3 février 1971 à Brentwood (Essex) et décédée le 20 février 1999.
Elle étudie le théâtre à l’Université de Bristol, dont elle sort brillamment diplômée, puis à l’Université de Birmingham sous la direction du dramaturge anglais David Edgar. Ses pièces suscitent un scandale au Royal Court Theatre, et notamment la première, Blasted (Anéantis). Elle a également écrit Phaedra’s Love (L’amour de Phèdre), monté en 1996 et librement adapté du Phèdre de Sénèque, puis Cleansed (Purifiés) et Crave (Manque) en 1998. Le 20 février 1999, Sarah Kane se pend avec ses lacets dans les toilettes de l’hôpital King’s College de Londres, un an avant la création de 4.48 Psychosis (4.48 Psychose), dont elle avait achevé la rédaction quelques semaines auparavant. Elle venait d’avoir 28 ans.

Depuis quelques années, les critiques reconnaissent quasi-unanimement leur dramatique erreur d’appréciation initiale de l’œuvre, désormais complète, de Sarah Kane. Ses pièces connaissent un nouvel engouement. Si sa mort précoce l’a faite accéder à un statut presque iconique (on a comparé son destin à celui de Sylvia Plath), au point de pousser l’universitaire Aleks Sierz à enjoindre son lectorat et public à se méfier du mythe de ‘Sainte-Sarah’, on commence tout juste, plus de dix ans après sa mort à prendre conscience de la richesse et de l’unicité de son écriture théâtrale.

4.48 Psychose a été créé en 2002, interprété par Isabelle Huppert et Gérard Watkins, dans une mise en scène de Claude Régy. Ainsi qu’en 2008, au Théâtre Océan Nord, par Isabelle Pousseur. Ce spectacle a reçu de nombreux prix.

Isabelle Pousseur

Professeur à L’INSAS à Bruxelles depuis 1982, ainsi que donne de nombreuses formations et ateliers en Belgique, France, Suisse (à la Manufacture, Haute École de Théâtre de Suisse Romande), Burkina Fasso à destination des acteurs, metteurs en scène ou chanteurs. Directrice et co-fondatrice du Théâtre Océan Nord de Bruxelles et de la compagnie éponyme, elle met en scène plus de trente spectacles, opéras, théâtre musicaux. Elle vient à plusieurs reprise à Genève ou Lausanne avec ses spectacles, notamment : JE VOULAIS ENCORE DIRE QUELQUE CHOSE. MAIS QUOI? CréationThéâtre – LE GÉOMÈTRE ET LE MESSAGER d’après le Château de Kafka – A CEUX QUI NAÎTRONT APRÈS NOUS Création Théâtre – QUAI OUEST de Koltès – ET VOTRE FUMÉE MONTERA VERS LE CIEL à partir de MÉDÉE MATÉRIAU de H. Müller et KADDISH POUR L’ENFANT QUI NE NAÎTRA PAS de I.Kertesz. Elle reçoit de nombreux prix et récompenses, dont le titre de CHEVALIER DES ARTS ET LETTRES par la Ministre Catherine Tasca et le PRIX DE LA CRITIQUE Meilleur spectacle, meilleures comédiennes, meilleure scénographie pour 4.48 PSYCHOSE 2008.

Informations pratiques

  • Dates : du 13 mars au 1er avril 2017 (15 jours), présentation éventuelle le 1er avril 2017
  • Lieu : Malévoz Quartier Culturel – Route de Morgins 10 – 1870 Monthey (Suisse)
  • Participants : Comédiens professionnels ou en cours de formation, limité à 20 personnes
  • Candidatures : Lettre de motivation accompagnée d’un CV à envoyer avant le 10 février 2017 à info@ascenseurapoissons.ch
  • Prix : CHF 750.- (l’ORP peut parfois entrer en matière pour une prise en charge financière des ateliers, les candidat-es sont seuls responsables de ces démarches)
  • Hébergement : Possibilités (limitées) de logement sur place pour un forfait de CHF 180.- pour toute la durée de l’atelier.
  • Contacts : info@ascenseurapoissons.ch ou 0041 78 775 96 71

Organisé par l’ascenseur à poissons | cie
Partenaires : Petithéâtre de Sion & Quartiers Culturels Malévoz, Monthey

par Petithéâtre de Sion

Le Petithéâtre : un petit théâtre sur la colline de Valère à Sion, une programmation contemporaine et axée principalement sur les textes d'auteurs vivants, une douzaine de spectacles pour plus de 60 représentations dans l'année. Le Petithéâtre de Sion se fait le relais de tout ce que les créateurs valaisans et romands souhaitent offrir d'eux-mêmes au public de notre région.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


@