Je rêve d’un lieu d’intelligence. Mais d’une intelligence simple. Un lieu de passage, un lieu d’accueil, un lieu d’art. Je cherche un lieu qui me comprenne et m’accepte telle que je suis. Un lieu qui prenne le temps – juste le temps, c’est si bon – de partager les choses essentielles. C’est ici, au Petithéâtre, que j’ai trouvé cette magie. Oui, je suis tombée sous le charme de ce lieu. Entre une tirade déchirante et des chants transperçant l’âme, ce théâtre m’a ouvert les portes sur moi-même.

Je me souviens des premières fois où j’y suis allée. C’était avec mes parents. J’étais impressionnée, je me sentais petite au milieu d’adultes parlant entre adultes, se connaissant, échangeant sur l’auteur de la pièce, ces exploits, et faisant la liste des derniers spectacles qu’ils avaient vus. Quel monde barbant, je pensais.

Je me souviens aussi être rentrée seule à la maison après une pièce. Mes parents socialisaient trop longtemps à mon goût. J’ai prétexté avoir encore des leçons à réviser, mais en réalité je ne pouvais plus tenir. A l’intérieur de moi, ça grondait. J’ai fondu en larmes sur le chemin du retour. La pièce m’avait bouleversée.

Maintenant je ne compte plus les fois où j’y suis allée seule. Souvent essoufflée après la montée, je prends quelques respirations devant la porte, histoire de ne pas montrer que j’ai couru juste avant. Surtout si je suis en retard: il faut minimiser les dégâts, vous comprenez. Cette pente, c’est la transpiration assurée. C’est dans ces moments-là que je repense au monde barbant de mes parents. Surtout: n’oublie pas de socialiser (ma mère) et d’être drôle (mon père). Maintenant je le trouve chouette ce monde dans lequel on s’invente son soi-même selon ce qui nous plaît. Je me donne l’occasion de me recréer chaque soir où je franchis cette porte. Merci pour ce lieu de rêves, hors du temps. Merci pour le Petithéâtre.

par Agnès Walpen

Agnès Walpen est l'une des blogueuse du Petithéâtre de Sion. Actuellement à l'étranger, on souhaite qu'elle revienne bientôt en Valais pour nous livrer de nouvelles impressions!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


@